Donzy, ruines médiévales

Le Château et la Chapelle

Le Site Médiéval de Donzy est situé à 1,9 km du centre bourg de Salt en Donzy, en bordure d’une petite rivière, la Charpassonne, et sur le passage du Monorail,
Le Monorail ligne de chemin de fer à rail unique construite à la fin du 19ème siècle entre Feurs et Panissières, jamais ouverte au public mais qui aujourd’hui offre un très beau sentier de randonnée pédestre.

Les ruines du château
Les ruines du château de Donzy lui même s’élèvent sur un mamelon dominant la plaine du Forez. Bâti sur un plan carré flanqué de trois grosses tours, il était la propriété des Comtes du Forez dès le 12ème siècle, puis des Bourbons qui le relevèrent au 15ème siècle. Il fut démoli en 1603 à la demande des habitants sous prétexte qu’il servait de refuge et d’abri à nombre de brigands.

Auparavant, du 13ème et 15ème siècle, Donzy fut une cité importante et brillante.

Donzy au Moyen-Âge

Elle perdit peu à peu de son importance lors du ratta­­che­ment du comté du Forez à la couronne de France des Bourbons. Il faut s’imaginer une vraie forteresse et la miniature que nous a légué l’Armorial de Guillaume Revel nous y aide grandement. On pourra y évoquer « la grande ombre du connétable Charles III, duc de Bourbon, dernier comte de Forez » (1) qui, dit-on, s’y réfugia une fois signé son traité avec Charles-Quint, ou encore celles de la comtesse Jeanne de Bourbon et de sa petite-fille Anne, dauphine d’Auvergne, et bien d’autres personnalités notables du comté de Forez.

La ChapelleDébut 18ème, le site n’était pourtant déjà plus que ruines, mis à part la Chapelle anciennement dédiée à Saint-Alban, un peu mieux conservée.

Cependant, en raison de son importance historique, le site fait l’objet depuis une vingtaine d’années d’une attention particulière de la part de la Municipalité et de l’Association de Sauvegarde du Patrimoine de Salt en Donzy. Avec une implication forte de bénévoles et les conseils d’archéologues, des travaux conséquents sont ainsi effectués tous les ans pour sa conservation et sa réhabilitation, comme par exemple la consolidation des murs de l’ancien château, des remparts et de la chapelle.

Le site est également l’objet de projets qui concernent son aspect botanique.

Le jardin médiévalUn jardin Médiéval y est ainsi en cours de recons­titution depuis 2014, offrant un parcours aux plantations commentées permettant aux visiteurs de reconnaître les plantes typiques du Moyen-Âge qui se trouvent encore sur le domaine.

C’est aujourd’hui un endroit plein de charme où on aura plaisir à retrouver les traces d’une vie passée dans des ruines dont la végétation a bien failli triompher.

Le Porche
Un site qui reçoit tous les ans la visite de plusieurs milliers de marcheurs, vététistes et cavaliers, et dont les nombreux visiteurs qui font halte l’été sur les bords de la Charpassonne au pied des remparts apprécient aussi la fraicheur des eaux vives et l’ombrage du sous-bois.

La Charpassonne

 

(1) Les châteaux du Forez de Auguste Broutin (1883).

 

Copyright © 2017 Association pour la sauvegarde du patrimoine de Salt en Donzy