En 1793, les royalistes de Montbrison, alliés de Lyon, résistent à la Convention, et s’opposent aux sans-culottes des Monts du matin très attachés à la République. Ils décident d’envoyer une troupe aux ordres de la Roche-Négly (alias Rimbert) contre les paysans.

Le 7 septembre 1793 au matin, les muscadins arrivent au carrefour des chemins allant de Salt-en-Donzy à Pouilly les Feurs et de Feurs à Panissières, un peu en arrière du village de Salvizinet.
Le tocsin sonne, les canons des royalistes tirent à mitraille sur les « hordes déguenillées » de paysans pourtant plus nombreux mais mal armés. Les paysans mis en déroute se dispersent à travers bois et ravins. Une cinquantaine d’entre eux se barricadent dans une maison qui est aussitôt incendiée.
Les républicains subissent une défaite cuisante alors que les vainqueurs entrent triomphalement dans Feurs en se réjouissant que le combat ne leur ait coûté qu’un seul tué, mais leur victoire sera de courte durée puisque Rimbert sera exécuté à Lyon un mois plus tard.

Vous pouvez avoir plus de détails sur cet épisode historique en consultant la fiche pdf de la Commission Histoire. Téléchargez cette fiche

Fermer le menu