Sortie du 10 Juin 2017 en pays Arbreslois

L'Arbresles 2017 - Maison Valous

Maison de Valous à l’Arbresle

L'Arbresles 2017 - Puit dans la maison Valous

Puit dans la maison de Valous

Vingt adhérentes et adhérents de l’association du patrimoine se sont rendus vers l’Arbresle pour 2 visites.

Guidé par le Président des Amis du pays arbreslois, le groupe s’est rendu compte que la ville de l’Arbresle, d’ordinaire traversée rapidement en voiture, est en fait, si l’on prend le temps de la parcourir, riche d’histoire avec ses maisons et monuments anciens.

On découvre ainsi la maison de Valous, résidence d’Antonin Dubost, Président du Sénat durant la guerre de 14-18.

L'Arbresles 2017 - Maison Jacques Cœur

Maison Jacques Cœur à l’Arbresle

Jacques Cœur sur sa maison à l’Arbresle

On admire également celle de Jacques Cœur qui date de la Renaissance et d’autres monuments comme la porte de Savigny datant du 11ème siècle, ainsi que plusieurs tours en pierres dorées, un four banal faisant face à une ancienne maison à colombages et des remparts qui jouxtent un important château.

L’Eglise, inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques, bâtie au 15ème siècle et agrandie au 19ème, dotée d’un clocher de 35 mètres de haut, renferme de belles statues. Elle est éclairée par des vitraux de grande renommée.

L'Arbresles 2017 - Métier à tisser

Métier à tisser à l’Arbresle

L'Arbresles 2017 - Restauration d'un métier à tisser

Restauration d’un métier à tisser à l’Arbresle

Bien d’autres richesses sont à découvrir à l’intérieur du vieil Arbresle, patrie de Barthélemy Thimonnier, inventeur de la machine à coudre et promoteur des métiers à tisser.

La deuxième visite s’est déroulée à Savigny, village tout proche, et fut guidée par les Amis de Savigny qui ont fait découvrir la très imposante église Saint André dotée de vitraux à 16 baies de Jean André Magnin, d’une illustration originale du chemin de croix peinte par le Père Louis Ribes, d’un retable du 16ème siècle en bois sculpté en haut relief représentant la crucifixion, d’une vierge à l’enfant en bois qui provient de l’ancienne abbaye.

L’orgue, fabriqué en Angleterre en 1932, a pris place au fond de l’église en 2003 près de la vitrine abritant des objets de culte et tenues religieuses légués par le Père Louis Devaux. C’est suite à la décision du roi Louis XVI, que le pape Pie VI, met fin à l’existence de l’abbaye de Savigny.

Malgré la destruction des bâtiments ecclésiastiques pendant la révolution, des éléments intéressants de l’ancienne abbaye, datant de l’an 819, subsistent et sont entreposés à l’intérieur du musée lapidaire qui regroupe de nombreux chapiteaux, colonnes, clés de voute et sculptures diverses comme la cène et le lavement des pieds, en grès rose, exécutés avec une grande dextérité.

La tour de l’horloge, du 12ème siècle, est plantée en plein centre du village et impressionne par sa hauteur et son escalier interne.

Ces visites ont permis à plusieurs participants de mieux comprendre les liens qui existaient entre l’abbaye de Savigny et la paroisse de Salt-en-Donzy qui en dépendait directement.

Merci aux guides qui se sont mis gracieusement à la disposition de nos adhérents qui les recevront prochainement pour une visite du village et du site de Donzy.